Le ténor québécois Frédéric Antoun a été membre de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal avant de poursuivre des études au prestigieux Curtis Institute of Music de Philadelphie. Son vaste répertoire s’étend de Rameau (Hippolyte et Aricie) à Stravinsky (The Rake’s progress) avec une prédilection pour l’opéra français (Lakmé, Roméo et Juliette, Béatrice et Bénédict, Les Pêcheurs de Perles), Mozart (Cosi fan tutte, Die Entführung aus dem Serail, Die Zauberflöte) ou le belcanto (Le barbier de Séville, La Cenerentola, L’elisir d’amore, La fille du régiment, I Puritani).

Frédéric Antoun a participé à de nombreuses productions d’opéra tant en Europe qu’en Amérique de Nord : au New York City Opera (Cendrillon), au Lincoln Center (Le Roi d’Ys), au COC à Toronto (Die Zauberflöte, Dialogues des Carmélites et Falstaff), au Festival de Charleston (Roméo et Juliette), à l’Opéra de Montréal (Lakmé, Le barbier de Séville) et au Florida Grand Opera (La Cenerentola, Le barbier de Séville). En Europe, il s’est distingué notamment à la Monnaie de Bruxelles (Cendrillon), à l’Opéra d’Amsterdam (Iphigénie en Aulide), au Theater an der Wien (Hamlet), Amsterdam (Armide), Zurich (Les pêcheurs de perles); et sur les plus grandes scènes françaises : Théâtre du Châtelet (Die Zauberflöte), Opéra Comique (L’Amant Jaloux), Capitole de Toulouse (Die Entführung aus dem Serail, Hippolyte et Aricie), Montpellier (Lakmé et Orphée aux enfers, Die Zauberflöte et Lakmé), Nice (Dialogues des Carmélites), Marseille (L’Italiana in Algeri). Il a fait ses débuts au Covent Garden dans La Fille du Régiment; la célèbre maison londonienne l’a invité à chanter le rôle de Cassio (Otello) à l’été 2017, dans une production diffusée dans les salles de cinéma.

En concert, Frédéric Antoun a interprété notamment le Magnificat, les Passions, l’Oratorio de Noël et la Messe en si de Jean-Sébastien Bach, le Requiem de Mozart et le Requiem de Berlioz, La Création et Les Saisons de Haydn, Le Messie de Handel et Carmina burana de Carl Orff. Outre une tournée avec l’Orchestra of the Age of Enlightenment à Toulouse, Valence, Valladolid et Londres, il a déjà collaboré avec les orchestres symphoniques de Montréal, San Francisco, Toronto et Denver, ainsi qu’avec le Vancouver Chamber Choir.

En 2012, il a interprété le rôle de Calibran lors de la création mondiale de l’opéra The Tempest de Thomas Adès au Festival d’opéra de Québec dans une mise en scène de Robert Lepage. À l’automne 2017, il fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans The Exterminating Angel du même compositeur, une production présenté précédemment au Festival de Salzbourg et au Covent Garden.